Le Camp de César

Le site dit "le Camp de César" est une sorte de rempart constitué d’un système de fossé–levée, placé sur un éperon naturel à la convergence de deux petites vallées entaillant le plateau géologique du Vexin Français à Nucourt.

 

Cette « fortification », élaborée probablement à l’époque celtique dès le 6e siècle avant notre ère, a subi de nombreux remaniements au cours des siècles et a perduré jusqu’au 13e siècle. L’habitat dans ce secteur semble avoir été abandonné à la fin du Haut Moyen-âge pour se fixer autour de l’église médiévale puis, après la guerre de Cent ans, dans le village actuel.

 

Au cours des siècles suivants, les terres et bois ont été la propriété de plusieurs familles.

 

 

En 1998, la Fédération des Foyers Ruraux (FDFR 95) a acquis la propriété avec l’aide du Conseil Général pour en faire un gîte équestre. En 2001–2002 le Parc Naturel Régional (PNR), autre partenaire, décide de transformer le domaine en centre d’initiation à l’environnement, accueillant des enfants en séjours pédagogiques organisés par les PEP 95 (Pupilles de l’Enseignement Public). Enfin le SDAVO (Service Départemental d’Archéologie du Val d’Oise), en charge de fouilles sur le site, proposait des activités d’initiation à l’archéologie.

 

Propriété de la C. de Communes Vexin Centre, c'est le lieu idéal pour le festival Césarts fête la planète.


Le Camp de César, situé sur la commune de Nucourt, est une superbe propriété de 6 hectares, remarquable par sa haute qualité environnementale et culturelle : abondamment boisée, peuplée de nombreuses variétés d’oiseaux, dotée de sources, d'une cressonnière et d'une station d"épuration à proximité, on y effectue aussi des fouilles archéologiques de grand intérêt.

 

 

Plus d'infos sur le Camp de César en cliquant ici ou en téléchargeant le document ci-dessous.

Descriptif du Camp de César
Le_Camp_de_Cesar.pdf
Document Adobe Acrobat 517.3 KB

Page Facebook officielle

Page Facebook

de l'évènement

Plan du camp de César
plan.jpg
Image JPG 3.4 MB

 

 

 

 

 

 

 

 

Le festival est officiellement labellisé par le Commissariat général à la Fête de la gastronomie, et figure en bonne place sur le portail du ministère de l'économie et des finances !